Concours toison : conseils et préparation !

Mis à jour : avr. 12



Voici quelques consignes afin de préparer au mieux vos toisons pour un concours. Pas d’inquiétude ! Avec le temps, vous apprendrez à trier vos toisons correctement et au final, vous trouverez ça facile !

Attention, pour tous les conseils qui suivent : enlever mais pas trop, car une note est attribuée au poids de votre toison. Un surplus de tri entrainerait une perte de poids donc une diminution des points.



  1. Dérouler votre toison (couverture) sur une table avec un grillage rigide qui n’accroche pas (éviter le grillage à poule !). Les impuretés, la poussière et les fausses coupes tomberont au travers.

  2. Faites le tour de votre table pour enlever le bord qui est en règle générale un peu plus grossier et pourrait contenir des poils de garde.

  3. Pour un alpaga huacaya : La longueur minimum de la fibre pour le jugement doit être de 5cm et le maximum de 15cm.

  4. Pour un alpaga suri : La longueur minimum de la fibre doit être de 7.5cm et le maximum de 45cm.

  5. Enlever délicatement sans déstructurer la toison les végétaux, les fausses coupes ainsi que les excréments. Les toisons mal préparées seront pénalisées lors du jugement. La toison peut être disqualifiée si le juge trouve une présence de parasites ou d’insectes.

  6. Retourner la toison pour une dernière vérification.

  7. Pour l’étape finale, repliez les bords de la toison et enroulez-la de sorte que la partie peau soit à l’extérieur pour un huacaya et à l’intérieur pour un suri dans un sac ou un carton.

  8. Pour le concours, Il faut remplir une inscription pour chaque toison : un formulaire en deux parties afin de simplifier le travail pour le juge et ses aides. Cette feuille est à mettre dans le sac ou le carton avec la toison.

  9. Les toisons sont jugées dans différentes classes suivant l’âge et la couleur.

  10. Le jugement porte sur : - La finesse, - le toucher, - le juge recherchera l’uniformité (consistance et même caractéristique) dans le micronnage, dans la longueur et dans la couleur. - L’uniformité dans le crimp (forme de zigzag) pour chaque mèche et pour la totalité de la toison. - La densité est un critère important et sera ressentie par l’épaisseur d’une mèche entre vos doigts. - Le juge recherchera le lustre : Aspect luisant ou brillant dans l’ensemble. Cette qualité est en relation avec la réfraction de la lumière par la fibre. - Les toisons ne doivent pas avoir de poils de garde épais et continus. Un point négatif sera aussi porté sur des fibres cassantes, poils fourchus.


Les concours restent l’un des meilleurs moyens pour apprendre et améliorer son cheptel ! Pour faire des rencontres entre passionnés, pour se retrouver, partager et s’amuser.

Catherine Bochaton