Présentation de l'alpaga

Anatomie


Le poids d’un alpaga est en moyenne de 70 kg avec une taille entre 87 et 100 cm au garot, il faudra vérifier l’état de votre animal en passant la main sur la ligne du dos, la laine peut être trompeuse ! Sa température corporelle est comprise entre 37.5 et 38.9°C. La durée de vie moyenne est environ de 20 ans. Les alpagas sont des mammifères artiodactyles (2 doigts) qui ruminent mais qui n’appartiennent pas au sous-ordre des ruminants. Les globules rouges sont adaptés à leur condition de vie. C’est un tylopode, ils existent beaucoup de différences entre un tylopode et un ruminant.




Alimentation


L’alpaga est différent d’un ruminant traditionnel, il possède 3 estomacs. C’est un animal rustique qui a besoin de fourrage, les fibres sont primordiales car elles permettent une bonne digestion, vous pourrez également complémenter les femelles gestantes ou allaitantes avec du regain (deuxième coupe de foin qui est plus riche) avec des céréales (orge aplatie) ou un aliment concentré comme les granulés (prenez garde, si votre alpaga est trop gourmand et mange trop rapidement, il risque de s’étrangler !). Pour plus d'infos ...




Les dents


La forme des incisives n’est pas la même chez tous les camélidés, l’alpaga a des dents longues, étroites et à pousse continue. Les incisives inférieures doivent venir buter sur l’avant du bourrelet. En cas de défaut anatomique (tare) « prognathisme » qui est héréditaire, il faudra corriger en les taillants. Ou le contraire « brachygnathisme » l’animal a eu un développement moindre de la mâchoire inférieure par rapport à la mâchoire supérieure.




Les yeux et les oreilles


Les yeux : La couleur est brune à noire. Les yeux gris et bleus se rencontrent aussi. Les yeux bleus (tare) chez les petits camélidés peuvent être liés à un défaut héréditaire. Ces animaux montrent dans un petit nombre de cas une déficience auditive voir de la surdité. Une corrélation entre les yeux bleus et la surdité a été démontrée Les oreilles : Elles sont en forme de lance bien droite




La reproduction


Un mâle est reproducteur à partir de 3 ans mais peut remplir son rôle vers 2 ans. Attention, il a été aussi raporté que certains jeunes mâles reproduisent à un an : pensez à séparer les femelles des jeunes mâles.
L'ovulation est induite par l’accouplement. La durée de gestation est d’environ 11 mois, la femelle met au monde généralement un seul cria. Le petit sera sevré à 6 mois.




Bien installer ses alpagas


Parcs : il faut compter une superficie de 1000 m2 par alpaga. Prévoir plusieurs parcs pour les mâles, les femelles et les jeunes sevrés. Il faut aussi prévoir plusieurs parcelles pour une rotation. Clôtures : un grillage à mouton , à maille progressive pour éviter les intrusions, d'une hauteur de 1m20 convient à nos petits camélidés. Clôtures en bois : La clôture en bois constitue la solution de référence en termes de sécurité et d’esthétique. Barbelés à proscrire. Abri : structure en bois fermée sur trois côtés, les animaux doivent être protégés des hivers rigoureux et des vents. En été ils seront utiles pour faire de l’ombre et se protéger des insectes. Les locaux doivent être efficacement ventilés et naturellement éclairés. Abreuvement : simple bac, citerne monobloc anti-UV, bac à pâturage à niveau constant solide et hygiénique en résine polyéthylène alimentaire. Eau propre et fraîche à volonté. Auge : mangeoires de sol pour les parcs, mangeoires fixes ou à accrocher sur une claie ou une barrière. Râteliers : en bois, galvanisés à fixer au mur, râteliers avec des pieds. Support bloc à sel : bloc minéraux (Attention, certains blocs ne conviennent pas à nos camélidés, privilégier les blocs pour moutons). Pièges à taons : outil indispensable pour éviter que les alpagas soient génés et piqués par les taons. Au delà de la gène et de la douleur les taons sont suceptibles de transporter des maladies .... il existe plusieurs modèles selon la surface à protéger voir l'expérience d'un éleveur




Soins réguliers


Vermifuges : Il faudra être vigilant aux parasites externes et internes, nous vous conseillons de vermifuger au printemps et, à la fin de l’automne faire une analyse coprologique .L'interprétation du résultat permettra d’utiliser le meilleur traitement. Demandez conseil à votre vétérinaire qui connait les produits et qui vous indiquera la dose par rapport à l’infection de votre animal. Certains produits ne pourront pas être administrés dans le premier tiers de gestation. Il est fortement conseillé de ramasser régulièrement les crottes dans les parcs et des abris pour limiter la prolifération des parasites. La vaccination : Il est recommandé de vacciner contre l’entérotoxémie et le tétanos annuellement avant la mise à l’herbe. Les Pieds : Le pied de l’alpaga se termine par un coussinet prolongé de deux onglons qu’il faudra tailler selon la pousse avec un coupe onglons. La tonte : Il est indispensable de tondre votre alpaga huacaya une fois par an pour son hygiène, son bien-être, pour les prémunir du stress de chaleur et pour travailler la laine. Coté pratique , la tonte donne l'occasion de cumuler les soins : vermifuge, taille des onglons, taille des dents , surveillance des petites lésions sur tout le corps, ...





​© 2018 A.R.S.E.N.