Tonte et conservation des toisons

Mis à jour : janv. 14

Pour obtenir une bonne qualité de toison, il est nécessaire de tondre tous les ans, éviter les fausses coupes. Faites appel à un tondeur professionnel !


Pré-tri : préparez 3 sacs en papier en y inscrivant QI, QII et QIII

  • qualité 1 sans poils de garde ou très fins (dos et haut des cuisses),

  • qualité 2 (le cou) si longueur suffisante,

  • qualité 3 (poitrail, ventre, pattes, toupet et queue) en inscrivant la couleur et première tonte et s’il s’agit de la première tonte sur un jeune animal. Si, vous n’êtes pas certain des couleurs prenez la palette existante. Chaque partie sera stockée séparément. Vérifier qu’il n’y ait pas de poils brun ou noir dans une toison blanche. Si vous avez des alpagas de différentes couleurs, il est préférable de commencer par tondre vos blancs.


Cela reste une généralité, si vous avez un alpaga de bonne qualité le cou pourra aussi partir en QI. Cette qualité sera la plus valorisée.

Au contraire, si vous avez un alpaga de qualité moyenne ou âgé toute la toison pourra être déclassée en QII.

Nous pouvons travailler avec toutes les qualités sur des produits différents de préférence.


Pour le stockage de vos toisons :

Les mettre dans un endroit sec, une pièce aérée et éviter les sacs plastique (risque de moisissure). Vous pourrez la garder 3 ans, dans des sacs papier prenez garde aux mites qui les mangeront et feront des dégâts dans vos toisons. Comme répulsifs, vous pouvez utiliser des huiles essentielles, de l’antimites végétale.


Texte : Catherine Bochaton