LA FIBRE D'ALPAGA

& sa transformation

L'excellence de la  fibre d'alpaga

La fibre d’alpaga combine des propriétés qui en font un produit de grande renommé.

L’alpaga fait partie des matières les plus nobles utilisées pour le textile. Cette fibre est d’une douceur incomparable, résistante dans le temps et trois fois plus chaude que la laine de mouton.

Les tricoteuses aiment travailler cette fibre : son toucher est très agréable. On dénombre 16 couleurs naturelles ; Il vous suffira de mélanger des couleurs entre elles pour obtenir de multiples teintes.

La fibre a des vertus isolantes grâce à des poches d’air microscopiques.

Les vêtements peuvent se porter en toutes saisons, ils prendront la température de votre corps, les températures sont naturellement régulées et l’humidité est évacuée.

Les vêtements 100% alpaga avec une fibre fine ne piquent pas, et disposent d’un lustre naturel qui leur donne une belle apparence visuelle.

 

Contrairement au mouton, la fibre d’alpaga ne contient pas de lanoline, substance allergène provenant des sécrétions sébacées de la graisse.

Résistante au feu, sauf en contact avec une flamme.

Des études montrent qu’en dormant sous une couette en alpaga, le rythme cardiaque est statistiquement plus faible pendant toute la période de sommeil, ce qui permet une bien meilleure récupération.

Elle se biodégrade dans le sol sans endommager la planète.

fil-tricoter-laine-alpaga-soie-amélie-Illimani.jpg

PRÉPARATIFS :

Méthodes pour garder vos alpagas propres avant la tonte, tri à la tonte, nettoyage et préparation toisons

Pour obtenir une bonne qualité de toison, il faut tondre tous les ans, éviter les fausses coupes et isoler la fibre de qualité 1 (sans poils de garde).

Pré-tri : préparez 3 sacs en papier :

  1. pour la qualité 1 (dos et haut des cuisses si absence de poils de garde),

  2. qualité 2 (le cou) si longueur suffisante,

  3. qualité 3 (poitrail, ventre, pattes, toupet et queue)

Pensez à noter la couleur et "première tonte" s’il s’agit de la première tonte d'un jeune animal. Si, vous n’êtes pas certain des couleurs prenez la palette existante. Chaque partie sera stockée séparément. Vérifier qu’il n’y ait pas de poils brun ou noir dans une toison blanche. Si vous avez des alpagas de différentes couleurs, il est préférable de commencer par tondre vos blancs.

 

Stockage de vos toisons

Les mettre dans un endroit sec, une pièce aérée et éviter les sacs plastique (risque de moisissure). Vous pourrez la garder 3 ans, dans des sacs papier avec de l’anti-mites, avant de la faire transformer.

Transformation

LE LAVAGE

Un bon lavage est indispensable pour la suite de la transformation de la fibre. 

Il doit être réalisé avec de l'eau sans utilisation de produit détergeant.

La fibre lavée devra être séchée naturellement sur une longue période  (2 à 3 mois) pour qu'il n'y ait plus d'électricité statique lors du filage. 

Aujourd’hui, notre association travaille avec la filature Laurent au lavage du Gévaudan, à Saugues (43) qui a déjà plus d’un siècle de savoir-faire (4ème génération) de père en fils, fondée en 1898. Cette filature a obtenu un ECOCERT certificat pour son lavage bio. Ils sont équipés de plusieurs bacs de lavage.

Transformation

CARDAGE - PEIGNAGE - FILAGE

Cardage : 

Il consiste à démêler les mèches de laine issue du lavage en la faisant passer dans des cylindres successifs. Cela permet d’orienter les fibres : parallélisation et étirage. Les fibres courtes restent présentes, ce sont elles qui seront à l’origine des boulochages et des poils que vous aurez sur les genoux en tricotant ou sur vos vêtements. Des débris végétaux peuvent également rester dans ce premier ruban.

Peignage :

C'est une étape supplémentaire mais très importante pour la fibre d’alpaga "pour les fibres fines". Après cardage et parallélisation, le peignage permet d’éliminer les fibres trop courtes et les impuretés résiduelles présentes dans le ruban de carde. Ce passage s’impose pour obtenir un fil régulier et lisse qui ne boulochera pas !

 

Filage :

Le fil continu devra présenter les caractéristiques suivantes :

  • Solidité (qui dépendra du nombre de fibres dans la section du ruban, de la longueur des fibres et de sa structure),

  • Elasticité obtenue par le caractère de la fibre (le crimp),

  • Régularité,

  • La torsion sur elle-même de la mèche ainsi effectuée autour de son axe qui lui donne cohésion et solidité,

  • Assemblage de deux ou plusieurs fils sont des fils retords. Ce sont les plus solides,

  • Mise en cônes